Anomalie 6 : l'Antarctique

Antartique 3.jpg
Antartique 2.jpg

L'Antarctique, ancien bassin ou dôme d'un astroblème d'environ 4500 km de diamètre est resté bloqué au pôle sud. C'est un des endroits avec le pôle nord ou la dérive des continents est la plus improbable du fait que la force centrifuge y est la plus faible. Malgré cela, elle a été victime de deux impacteurs "destructeur", que vous pouvez consulter dans l'annexe 4 "Les créateurs". Anciennement rattachée à l'Australie, un cataclysme cosmique, l'a séparé de ce continent ( Annexe 4 ).

Antarctique 1.jpg
Antartique 6.jpg

Sur ces images du continent sans ses glaces, nous pouvons localiser 9 astroblèmes. Les scientifiques possèdent certainement d'autres images, mais elles n'ont pas été rendues publiques. Avec d'autres angles de vue et une meilleure définition, des cratères plus modestes doivent être visibles. En effet, la calotte glaciaire a protégé la croûte terrestre de nombreuses agressions. Seul l'effet mécanique de la calotte a endommagé les astroblèmes : poids de la glace, effet "glacier".

Antartique 5.jpg
Antartique 4.jpg
Antartique 7.jpg

Les astroblèmes A, B, E, F, G et I peuvent être considérés comme des destructeurs". Apres impact, la croûte continentale frappée se retrouve sous le niveau des océans. Le repère "I" indique un cratère de près de 2000 km de diamètre.

Version 1.00 du 7 Mars 2020