Massif du Konder - Kondyor

Cratère_du_Kondyor_0.jpg

Le Massif de Konder aussi connu sous le nom de Kondyor est considéré comme la montagne aux trésors : tous les métaux précieux y sont en quantité : platine, or, argent, rhodium, plutonium, etc…

Les scientifiques géologues ont émis les trois hypothèses possibles : cratère d’un volcan, astroblème d’un impact de météorite et depuis peu, intrusion de magma ( un type de volcan avorté )

1 ) La théorie actuelle

Certains géologues s’accordent à penser que ce massif à été créé il y a environ un milliard d’années par l’intrusion d’une remontée magmatique à travers le manteau. L’érosion aurait fait disparaitre le dôme. Les images ci-dessous montrent cette hypothèse.

Cratère_du_Kondyor_coupe.jpg
Cratère_du_Kondyor_dessin.jpg

Cette théorie n’est fondée que sur de la géologie fine : analyse de prélèvement, cristallisation. Le reste n’est que suppositions où ces mêmes scientifiques avouent être devant des énigmes pour valider cette formation par une intrusion magmatique :

« Les experts disent que la cause la plus probable de cette curiosité géologique - vu dans les images ici de l'espace - n'est ni un volcan ancien ni le carnage causé par une grève météorite, bien que les deux étaient des théories de longue date.

Au lieu de cela, une "intrusion " a été causée lorsque le magma fondu de roche ignée cristallisé sous la surface il y a plus d'un milliard d'années, formant un anneau rocheux parfaitement circulaire. »

Source : http://areazone51ufos.blogspot.com/2017/02/un-cratere-lunaire-sur-terre-visite-de.html

« Leurs modèles numériques de l'événement suggèrent que le mécanisme le plus probable est le diapirisme translithosphérique: le magma ductile et déformable s'est élevé à travers une croûte plus solide et fragile après qu'une perturbation a déclenché les choses. C'est le même concept qui pourrait expliquer pourquoi les continents se divisent, ou les arcs magmatiques se divisent. Cependant, cette idée est contraire à la façon dont nous pensons que les matériaux ultramafiques se déplacent: il est étrange que quelque chose de si dense et gluant commence à s'élever à travers des matériaux superposés , même s'il connaît une instabilité géochimique. Un mécanisme alternatif est une digue nourricière relativement maigre serpentant à travers la croûte, se gonflant en disque peu profond sous la surface. Le problème est qu'il ne correspond pas aux données géophysiques qui indiquent une colonne souterraine plus épaisse. »

Source : https://gizmodo.com/this-is-not-a-crater-so-what-is-it-1677228983

« Comme beaucoup d'autres ZUC intra-plaque, Kondyor présente plusieurs caractéristiques qui sont difficiles à expliquer en termes d'origine ignée. Premièrement, la disposition concentrique du noyau noyau-pyroxénite de dunite et la diminution vers l'extérieur du nombre de Mg [= 100 × Mg / (Mg + Fe)] dans les dunites impliquent que, contre la logique générale, la cristallisation du magma se déroule du centre vers l'extérieur. Deuxièmement, une origine cumulée pour les dunites avec un nombre élevé de Mg (principalement> 89) nécessite des volumes irréalistes de fusion résiduelle alors que seules des intrusions ignées mineures se trouvent dans le corps. Enfin, il y a un problème mécanique à expliquer comment les roches à haute densité peuvent s'élever des profondeurs du manteau et être mises en place dans la croûte supérieure. »

Source : https://academic.oup.com/petrology/article/50/2/289/1449439

Volcan_monogénique_1.jpg
Cratère_Volcanique_3.jpg

Deux exemples d'intrusion volcanique pour comparaison .

En conclusion, l’hypothèse avancée par ces scientifiques n’est absolument pas concluante : trop d’incohérences ( en rouge ) avec une vraie intrusion, heureusement que l’on n’a pas retenu une origine par la tectonique des plaques car trop ubuesque.

2) La théorie d'un volcan

Cratère_du_Kondyor_Volcanique_1.jpg
Cratère_du_Kondyor_0.jpg

Les deux images ci-dessus représentent deux structures qui se ressemblent globalement : Le massif de Konder et un volcan « avorté ». Sans recherche plus précise, on pourrait conclure que ces deux massifs ont une origine commune. Mais en observant le relief des deux calderas, il y a une différence fondamentale : la structure du Tchad est d’origine volcanique, pas celle du Konder.

Cratère_du_Kondyor_Volcanique_2.jpg
Cratère_du_Kondyor_9.jpg

Conclusion, l’hypothèse d'un volcan ne peut pas être retenue : la caldera n'est pas d'origine volcanique et le Massif du Kondyor est seul, alors que le volcan du Tchad a de nombreux compagnons.

3) La théorie d'un impact

Abandonnée depuis quelques années, voyons si les arguments en faveurs d'un astroblème sont présents.

Cratère_du_Vercors_B2.jpg
Cratère_du_Kondyor_8.jpg

Deux profils de bord de cratère : de très nombreuses similitudes sont présentent, pente douce à l’extérieur, plus abrupte à l’intérieur. Strates visibles sur les flancs intérieurs et « colline » dans la « caldera ».

Cratère_du_Vercors_B1.jpg
Cratère_du_Kondyor_10.jpg

Une vue du massif avec sa région. Les autres massifs autour sont érodés et présentent aucune forme de cratère. Il est le seul. Et sur la vue avec des cercles jaunes et un rouge, on peut voir le cratère principal en rouge et trois cratères secondaires de petites tailles dont le plus grand est à l’origine de la percée pour l’écoulement des eaux. Ces trois impacts secondaires sont probablement dû à une fragmentation de la météorite principale peu avant l’impact.

Cratère_du_Kondyor_5.jpg
Cratère_du_Kondyor_4.jpg

Conclusion : Les éléments ci-dessus concernant les trois hypothèses, ne laisse aucun doute : nous sommes en présence d'un astroblème.

Cet impact a été fait par une météorite très dense ( métallique ) sur un sol dont la surface ferme était peu épaisse, comme celui que l'on pourrait trouver sur des calderas volcaniques dont la lave commence à durcir. Cette région a été "liquéfiée" pas longtemps avant cet impact

( pas longtemps au niveau géologique ).

La cristallisation du centre vers l'extérieur s'explique par la température très basse de l'impacteur ( -240 °C ). Les roches de haute densité ne sont pas venu des profondeurs du manteau, mais de l'espace .

Clin d'oeil 3.png

Nous pouvons désormais l'appeler

Le cratère de Konder Kondyor

Version 1.01 du 6 Mai 2020