Anomalie 7 : l'Islande

Islande 2.jpg
Islande 9.jpg

Le cas de l’Islande est particulier. Je me suis posé la question suivante : Pourquoi l’Islande, qui est au milieu d’une faille tectonique, ne s’est pas coupée en deux, ou au pire, agrandie par son milieu au fur et à mesure de l’écartement des plaques tectoniques ?

Ma réponse, est que la piste d'un point chaud comme le supposent certains scientifiques est fausse. Les explications et conclusion ci-dessous……

Indice 1 : Il existe une trace d'environ 1000 km au Sud-Ouest sur le fond de la plaine abyssale et qui masque la dorsale océanique. Cette trace rappelle un frottement lié à un "atterrissage" d'un objet avec une arrivée tangentielle

 

Indice 2 : Autour de l'Islande, la forme du plateau continental a la forme d’un gigantesque cratère.

 

Indice 3 : A l’ouest de l’Islande, le plateau continental s’est fracturé sur environ 1500 km sur 200 km du côté de l'Irlande et de l'Ecosse.

 

Indice 4 : Un front situé à 850 km au Nord de l’Islande fait penser à onde de choc ( d'une longueur de 1100 km ).

De même, sur près de 500 km au Nord Est, il y a une faille dans la plaine abyssale.

 

Indice 5 : L’Islande se trouve au beau milieu d’une anomalie du géoïde.

Islande 1.jpg
Islande 5.jpg
Islande et Atlantique Nord.jpg
Islande 6.jpg
Islande 3.jpg

Wikipédia qui reprend des informations parues sur d'autres médias, indique un âge de l’Islande d'environ 15 millions d'années. A la vitesse de 1 cm/an, les 300 km de largeur de l'Ile se serait fait en 30 millions d'années. Le double de l’âge estimé par les scientifiques.

Des cinq indices mentionnés ci-dessus, la seule conclusion possible et logique est que l'Islande est le résultat d'un impact tangentiel d'une météorite il y a environ 15 millions d'années.

L'image ci-dessous de cette région "sans eau" visualise l’ensemble des indices. La dorsale océanique a été altérée et détruite sur environ 2000 km !!!

Islande 7.jpg
Islande sans eau.jpg

Version 1.02 du 22 Avril 2020