Madagascar

qui n'est plus à sa place

Ano mada 10.jpg

Dans la zone des Iles Extérieures se trouve certainement le morceau de météorite qui à donne l’inertie pour le déplacement et la rotation comme on peut le constater ci-dessus.

De nombreuses petites iles ( Seychelles, Glorieuses, Mayotte, Comores , Fomboni, Mutsamudu, lagons ) sont des reliques des principaux éjectas.

Ano mada 10b.jpg

Les indices sont les suivants :

 

  • Au Nord- Est de Madagascar, à environ 1300 km , se trouve une trace sur la plaine abyssale qui rappelle la forme de Madagascar.

  • Avec une rotation antihoraire d’environ 48°, la forme de l’ile s’encastre parfaitement aux traces d’un plateau continental.

  • Dans cette trace, il existe à son Nord une déformation de la plaine en arc de cercle d’environ 500 km.

  • Cet arc de cercle, coïncide parfaitement avec celui présent au Nord de Madagascar pour former un astroblème d’environ 500 km de diamètre.

  • Sur le fond de la plaine abyssale, on perçoit des traces de glissement. Elles suivent logiquement les débris de plateau continental de l’Est à Madagascar.

Un morceau probable de la météorite, d’environ 35 km de long.

De plus ce morceau de météore présente deux cratères de météorites.

Madagascar_à_sa_place.jpg

Madagascar avant l'impact

Madagascar Google 1sat.jpg

Madagascar après l'impact

L'astrobléme de Madagascar 

Cratére_de_Madagascar.jpg

Madagascar avant l'impact et après impact

Madagascar_à_sa_place_avant_et_aprés.jpg

Parfaitement visible sur cette image des anomalies gravitationnelles de la région, on y voit un astroblème d'environ 1000 km de diamètre au Nord de Madagascar et à l'Ouest du plateau de Mascareignes.

Conclusion :

Madagascar a bien quitté sa place d'origine et s'est séparé de son plateau continental. Madagascar a dérivé lentement vers le Sud, et le plateau vers l'Est. Cette dérive s'est étalée sur 5 à 10 de millions d’années.

Version 1.02 du 14 Août 2020